Sélectionner une page

Lorsque l’on envisage de se porter volontaire pour un essai clinique, il est important de prendre une décision éclairée. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions fréquemment posées par de nombreux volontaires potentiels concernant leur participation à une étude.

Qu’est-ce qu’un essai clinique ?

Un essai clinique est une étude de recherche dans laquelle des volontaires reçoivent des traitements expérimentaux sous la supervision d’un médecin et d’autres professionnels de la recherche. Ces traitements sont mis au point par des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques qui sélectionnent des médecins qualifiés, également appelés investigateurs, pour mener des essais cliniques afin de déterminer les avantages des médicaments expérimentaux. Les essais cliniques sont généralement menés en trois phases (I, II, III). Seul un petit nombre de personnes participe aux essais de la phase I, tandis que les phases ultérieures impliquent un plus grand nombre de volontaires.

Quelles sont les questions à poser avant de choisir de participer à un essai clinique ?

Les patients qui envisagent de participer à un essai clinique doivent en parler avec leur médecin et le personnel soignant. Les volontaires potentiels doivent également comprendre les qualifications et l’expérience du personnel et de l’établissement qui participent à la réalisation de l’étude.

Voici une série de questions à poser à un médecin ou à un soignant :

  • Quelle sera la durée de l’essai ?
  • Où l’essai est-il mené ?
  • Quels traitements seront utilisés et comment ?
  • Quel est le principal objectif de l’essai ?
  • Comment la sécurité des patients sera-t-elle contrôlée ?
  • Y a-t-il des risques ?
  • Quels sont les avantages possibles ?
  • Quels sont les traitements alternatifs à celui qui est testé dans le cadre de l’essai ?
  • Qui sponsorise l’essai clinique ?
  • Dois-je payer pour une partie de l’essai ?
  • Que se passe-t-il si l’essai me porte préjudice ?
  • Puis-je choisir de continuer à suivre ce traitement, même après la fin de l’essai ?
  • À quoi les volontaires peuvent-ils s’attendre s’ils choisissent de participer à l’essai ?

Dans certaines études, les participants subissent un examen physique et leurs antécédents médicaux sont examinés soit par le médecin de l’étude, soit par un membre du personnel de recherche une fois qu’ils sont inscrits à l’étude. La santé des volontaires continuera à être surveillée pendant et après l’essai. Une description détaillée de ce que l’on attend des volontaires sera présentée dans les formulaires de consentement, ainsi que des informations spécifiques sur l’essai clinique.

Comment devenir testeur ?

Pour devenir volontaire, c’est plutôt simple. Il vous suffit de vous rendre sur internet et de taper « devenir volontaire pour essai clinique » dans votre moteur de recherche. Vous aurez alors accès à différents sites internet sur lesquels il faudra vous inscrire. Il existe par exemple l’organisme BIOTRIAL (www.biotrial-communaute-volontaires.fr) qui vous permet de participer à la recherche médicale. Ils recrutement régulièrement des hommes et des femmes âgés de 18 à 80 ans pour tester des médicaments et observer ainsi leur action sur l’organisme. Il est tout à fait possible de participer à plusieurs essais cliniques au cours de sa vie. Il existe toutefois plusieurs limites. La législation prévoit par exemple une période d’exclusion après chaque essai clinique ceci dans l’intérêt du volontaire et du succès des essais cliniques suivants. Il existe également une limite financière : le montant des indemnités non imposables que vous percevez à l’issue d’études cliniques est limité à 4 500 € par année.