Sélectionner une page

Saviez-vous qu’à part le stress, il existe d’autres facteurs déterminants qui peuvent affecter votre santé au travail ? Il s’agit notamment de vos gestes, d’une mauvaise posture, de la distance à laquelle vous vous tenez face à un écran ou d’une lourde charge que vous devez porter au quotidien. Avec la routine, vous n’en tenez pas réellement compte et pourtant, ces conditions peuvent être à l’origine d’une baisse de productivité au travail.

C’est justement dans cette optique que l’ergonome a repensé l’amélioration des conditions de travail pour réduire au maximum les maladies professionnelles et les accidents liés au travail. Une meilleure qualité de vie au travail ne peut engendrer que de meilleurs résultats, autant sur la santé des travailleurs que sur le rendement des entreprises.

Qu’est-ce que l’ergonomie au travail ?

Étymologiquement, l’ergonomie vient du mot grec « ergon » qui signifie « travail » et « nomos », qui veut dire « normes ». Par définition, il s’agit d’une étude scientifique qui va analyser les interactions entre les éléments d’un système et les Hommes.

En effet, l’ergonomie entend optimiser la qualité des conditions de travail. À travers des méthodes, des théories et des principes, l’ergonome repère les déterminants sur lesquels il est important d’agir pour améliorer la qualité de vie des travailleurs, leur sécurité et leur santé. Pour ce faire, les salariés des entreprises reçoivent des formations pour prévenir les maladies professionnelles et les accidents du travail.

Pour accompagner les structures, l’organisme de formation Core-Prev propose une formation TMS – gestes et postures (Troubles Musculo-Squelettiques) conformément aux dispositions du Code du travail. Les experts formateurs suggèrent aussi la mise en place de l’échauffement et des étirements au travail, une formation Prévention des Risques Liés à l’Activité Physique (IBC : Industrie – Bâtiment – Commerces), ou Sanitaire Médico-Social (2S).

Ergonomie au travail

Pourquoi l’ergonomie au travail est-elle importante ?

Il existe différentes sortes d’ergonomie. On parle d’ergonomie cognitive lorsqu’il s’agit d’étudier la charge mentale, tandis que l’ergonomie physique concerne l’évaluation des postes de travail et l’ergonomie organisationnelle est dédiée à l’optimisation de l’organisation du travail. Dans le cadre d’une structure, l’ergonomie peut donc se présenter sous plusieurs aspects : des besoins physiologiques, une meilleure organisation et des outils adéquats.

Au travail, l’ergonomie est importante, car elle permet aux salariés d’adopter un meilleur comportement ergo moteur.

La sécurité

L’ergonomie a pour but de garantir la sécurité des employés. Les mesures prises par les règles de l’ergonomie permettent de réduire les risques auxquels sont exposés les travailleurs, tant pour leur sécurité que pour leur santé physique. Elle étudie également la pénibilité d’une tâche pour assurer un confort physiologique aux salariés, en vue de réduire les dommages corporels.

L’efficacité

Outre la sécurité, l’ergonomie représente un déterminant d’efficacité essentiel aux entreprises. Elle permet aux employeurs comme aux employés de mieux gérer leur stress au travail, de bénéficier d’un confort optimal et d’espaces mieux adaptés. C’est un facteur indispensable qui réduit la fatigue au travail afin d’augmenter la productivité des salariés.

La santé au travail

L’ergonomie joue un autre rôle fondamental dans la réussite d’une structure. Dans le but de réduire les pathologies liées au travail, elle offre des moyens de préserver la santé des employés lors des tâches qu’ils effectuent au quotidien. Elle entend préserver une meilleure santé pour tous, en participant à l’étude des conditions physiques et psychologiques au travail.

Comment améliorer l’ergonomie au travail ?

Les solutions ergonomiques représentent un investissement gagnant-gagnant pour les responsables d’exploitation et leurs travailleurs. D’un côté, il y aura un meilleur rendement grâce à une hausse de productivité. Et d’un autre côté, les employés conserveront leur bonne santé en travaillant dans les meilleures conditions possible. Pour optimiser les performances de leurs équipes, il est recommandé aux entreprises de suivre ces quelques conseils :

Investir dans des équipements ergonomiques

Pour ceux qui travaillent en position statique, il est important d’opter pour une meilleure ergonomie de bureau. Dans le but de prévenir les TMS, il est conseillé aux entreprises d’investir dans des équipements modernes adaptés aux besoins physiologiques de leurs employés. Cela leur permettra de travailler dans un environnement plus agréable et d’assurer une amélioration de leur bien-être.

Adopter des gestes simples

Les employés peuvent éviter les postures douloureuses en adoptant les bons gestes. Il s’agit de bien placer son écran d’ordinateur à une bonne hauteur, de régler son siège pour un confort optimal et d’orienter sa position en fonction du reflet de la fenêtre. Il existe des petits détails, tels que les souris pour gauchers ou les repose-poignets, qui peuvent faire toute la différence et améliorer le quotidien des travailleurs.

Faire appel à un ergonome

L’ergonome fera une analyse ergonomique de la structure pour pouvoir conseiller d’une manière optimale les parties impliquées. Il recommandera les équipements ergonomiques appropriés en aidant chaque employé à retrouver la bonne posture selon leur morphologie. Surveiller la posture est en effet un impératif de l’ergonomie au travail.

Les conséquences sur la santé

En l’absence d’une bonne ergonomie au travail, les employés souffrent de problèmes de santé majeurs. Entre les troubles musculo-squelettiques, les douleurs dorsales, les problèmes vasculaires et les autres pathologies liées aux mauvaises postures, les travailleurs en paient le prix fort. En d’autres termes, la mauvaise ergonomie des postes de travail est à l’origine de nombreuses maladies professionnelles.

La conception ergonomique du cadre de travail présente des bienfaits sur la santé de tous les travailleurs. Elle entend réduire les troubles oculaires, les problèmes de posture, les maux de dos, les problèmes de fatigue et de stress, ainsi que les douleurs à la nuque et aux épaules. Quel que soit le type d’activités, une ergonomie travaillée en amont permet d’éviter les risques de douleurs physiques chroniques. Il est donc primordial de reconsidérer la qualité des conditions de travail de tout travailleur ainsi que l’environnement dans lequel il exécute ses tâches. Élaborer un plan ergonomique permettra aux entreprises d’atteindre un rendement maximal et préserver le bien-être et la santé des employés.