Sélectionner une page

Des gencives qui saignent ou encore des dents qui bougent ? Il se pourrait que ce soit une gingivite ou une parodontite. Bien que ce genre de maladie soit très fréquente, il est important de se faire soigner pour éviter toutes dégradations de l’état de votre dentition. La parodontologie est la branche de la médecine qui s’occupe du diagnostic et du traitement de ces affections. Une bonne hygiène bucco-dentaire peut suffire. Pour les problèmes plus graves, c’est à votre dentiste de vous conseiller sur les traitements à suivre. Zoom sur le sujet.

La parodontologie : C’est quoi ?

La parodontologie est la branche de la dentisterie qui est en charge de diagnostiquer et de traiter les affections liées au parodonte.

Le parodonte est tout le tissu qui recouvre et assure le soutien d’une dent. Cet ensemble de tissus de soutien est composé par : l’os alvéolaire de la mâchoire, le ligament alvéolaire de la dent, la gencive, le cément au niveau de la racine dentaire, les nerfs et les vaisseaux sanguins.

La parodontologie est alors l’ensemble de toutes les mesures préventives et curatives en vue de traiter les affections au niveau des éléments évoqués ci-dessous.

dent fraiche

Consulter un parodontologue : Quels symptômes ?

Un parodontologue ou un parodontiste est le dentiste spécialisé en parodontologie. Une consultation chez le professionnel concerné est nécessaire en cas de maladie parodontale :

  • La gingivite ou problème gingival, généralement provoquée par une infection microbienne ou une infection bactérienne au niveau de la gencive ;
  • La parodontite, également une infection qui se trouve au niveau du parodonte ;
  • Un abcès parodontal, etc.

Ce sont les maladies les plus fréquentes dans la cavité buccale. Si vous ressentez une quelconque douleur, gonflements ou rougeurs aux gencives, il faut consulter.

Il en est de même pour la sensibilité au froid ou les saignements fréquents. Dans les cas les plus sévères, vous pourrez observer une apparition de pus, un déchaussement de la dent ou une grande mobilité de la dent sans raison apparente. Si une mauvaise haleine persiste, vous devez absolument consulter votre médecin.

Tous ces signes peuvent être les symptômes d’une affection parodontale à un stade avancé, qui requiert un traitement le plus tôt possible.

Les affections du parodonte sont-elles graves ?

Dès l’apparition de symptômes anormaux au niveau de votre cave buccale, il est important de se faire diagnostiquer au cas où il s’agirait de maladie parodontale.

Cela est nécessaire pour éviter des pertes de dents, mais également des complications plus graves pour les fumeurs, les diabétiques, les personnes atteintes de maladies cardiaques ou respiratoire ou encore les femmes enceintes.

La maladie est le plus souvent provoquée par une consommation excessive de cigarettes, un état de stress ou encore une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Comment soigner les affections du parodonte ?

Les professionnels en parodontologie disposent des compétences requises pour redonner un aspect esthétique et fonctionnel à l’intégralité de la dentition. Un traitement plus simple, une chirurgie plastique parodontale ou encore une pose d’implants… Bref, toutes des solutions pour traiter les maladies selon leur gravité.

Un traitement étiologique

C’est en quelque sorte un prétraitement. C’est une manière pour le dentiste de conseiller son patient sur le habitudes alimentaires et d’hygiènes, afin d’empêcher la formation de plaque dentaire et réduire les risques.

La solution permet d’adopter une bonne hygiène dentaire, de faire un détartrage ou un surfaçage radiculaire.

Les soins, les prothèses inadaptées ou la dévitalisation mal faite, sont aussi à vérifier, pouvant être la source de l’apparition de certaines pathologies.

Un traitement chirurgical

Dans cas où le traitement étiologique ne donne pas de résultats satisfaisants, un traitement curatif est obligatoire.

C’est un traitement sous anesthésie effectué par un chirurgien-dentiste. Il en existe de nombreuses formes : La chirurgie à lambeaux pour l’assainissement qui est effectué avec comblement osseux ou non ; la gingivectomie, la greffe gingivale ou la greffe osseuse ; La régénération des tissus guidée.

L’implantologie

C’est le traitement pour les cas les plus graves, entrainant la perte de la dentition. Cela se fait par une greffe osseuse ou par pose d’implants dentaires.

soin dentaire

Quel budget prévoir pour un traitement ?

Chaque parodontologue est libre de fixer ses tarifications, en dehors des traitements de détartrage intégral sur les gencives ou sous les gencives, la pose d’une ligature métallique ou d’une attelle métallique, la pose d’une prothèse de contention.

Ce sont des traitements qui sont pris en charge par la Sécurité sociale, avec un pourcentage de 70% des tarifications conventionnelles.

Il est à préciser que sans un devis, il est difficile de déterminer le montant de chaque soin, vu que certains peuvent se faire au laser, encore plus chers que les traitements classiques.