Dans la majorité des secteurs d’activité, il est indispensable de se soumettre à une règlementation relative au port de vêtements de travail. Le secteur de la restauration aussi doit suivre ces règles, afin de garantir une bonne hygiène et une excellente protection des cuisiniers. Entre le fait de porter des gants, un tablier ou des chaussures adaptées, voyons voir quels sont les équipements indispensables dans une cuisine.

A quel moment porter des gants ?

Il n’y a aucun intérêt à porter un gant jetable en continu. Toutefois, il y a des situations spéciales où le port d’une paire de gants est essentiel, surtout lorsqu’il s’agit de protéger le cuisinier. L’utilisation de gants est donc recommandée :

  • Lors de la préparation d’aliments odorants ou laissant des taches : Il se peut que vous deviez travailler la betterave, les piments, le poisson, les oignons ou d’autres ingrédients piquants, agressifs et odorants. Il est donc important d’enfiler ses gants durant leur préparation. Cela évite de colorer la peau et permet de se protéger les mains d’odeurs persistantes.
  • Si vos mains sont particulièrement sensibles, alors vous devez utiliser des gants. En effet, les mains seront toujours exposées à l’eau, à d’autres facteurs agressifs ou encore aux liquides. En cas de plaies ouvertes, les gants offrent une très bonne résistance, mais à condition d’en changer souvent.
  • En cas d’intolérance ou de certaines allergies, mettre des gants est une solution très pratique.

Les meilleures matières pour le choix de ses gants

Les gants jetables, existent en trois matières distinctes :

  • Les gants en latex: Ces types de gants jetables procurent une sensation très agréable et une bonne résistance mais pourtant, peuvent provoquer des intolérances aux personnes étant sensibles à la matière. Aussi des particules de latex peuvent se détacher des gants au contact de la graisse, ce qui hygiéniquement, n’est pas tout à fait adapté.
  • Les gants en nitrile: Il s’agit d’une protection individuelle apte au contact alimentaire. Ce gant à usage unique, est particulièrement solide et ne se dissout pas au contact de la graisse.
  • Les gants en vinyle: étant donné que le vinyle contient un pourcentage élevé de plastifiants, il n’est pas très recommandé. D’autant plus que les particules peuvent se retrouver dans la nourriture.

Sur ce site, vous pouvez passer commande de gant jetable et d’autres équipements indispensables pour votre restaurant.

Les règles d’or en termes d’hygiène

Le lavage des mains

C’est la base dans l’industrie alimentaire. Avant de se lancer dans la préparation de plats, il faut se laver les mains. Cela permet de se protéger d’éventuelles contaminations. Aussi, il faut se nouer les cheveux et enlever ses bijoux.

Après le lavage des mains, il faut les sécher avec une serviette jetable ou sous le séchoir. Enfin, il faudra fermer le robinet en saisissant une serviette en papier.

La cuisson des aliments

Avoir une bonne hygiène dans la cuisine, passe par une bonne cuisson des aliments. Une des règles les plus importantes dans un restaurant, c’est donc de garantir une cuisson parfaite. Dans le cas contraire, des bactéries peuvent provoquer des intoxications alimentaires.

Un excellent stockage des aliments

Un bon stockage des aliments est recommandé en cuisine. Il faut donc s’assurer de bien garder les ingrédients déjà coupés dans des contenants hermétiques. Ne mettez surtout pas de plats chauds dans les réfrigérateurs et pensez à examiner régulièrement la date de péremption des produits.

Le nettoyage du plan de travail

Après chaque utilisation, le nettoyage du plan de travail, est une règle d’hygiène indispensable. C’est une des règles de base et sûrement l’une des plus importantes. Non seulement, vous vous protégerez contre la propagation de bactéries mais en plus, l’espace restera impeccable.

Aussi, il est recommandé de se protéger de la contamination croisée. Utilisez diverses planches pour les fruits de mer, pour la viande, le pain ou les légumes. Il ne faut jamais laissez de produits alimentaires à proximité de viande crue.

Offrir du textile adapté pour votre équipe

Afin de garantir une bonne hygiène dans vos locaux, il faut habiller vos employés en cuisine et en salle en conséquence. Choisissez du textile de marquage CE, résistant, lavable à haute température ou jetable. Parmi les vêtements que l’on retrouve, il y a les tabliers, les vestes, les gilets ou encore les charlottes.

La veste

Elle a deux fonctions : protéger le cuisinier contre les accidents et servir de barrière pour ne pas contaminer les plats.

La veste est l’équipement le plus indispensable. Généralement à double plastron, avec deux couches de tissu à l’intérieur et à l’extérieur, ses manches longues vont servir à protéger les bras. Souvent blanche, elle représente la propreté de l’établissement.

Le tour de cou

Généralement, elle est assortie à la toque. C’est un accessoire indispensable chez les professionnels de la restauration. Il a pour mission d’absorber la transpiration étant donné que la chaleur règne dans la cuisine. Aussi, il servira à protéger les aliments d’une éventuelle contamination. La toque elle, évite que les mèches de cheveux ne viennent atterrir dans la nourriture.

Les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité doivent être dotées de semelles antidérapantes. Elles servent surtout à prévenir des chutes accidentelles dans la cuisine. Elles doivent à tout prix respecter la norme européenne EN 345 S2.

Les matières recommandées pour les textiles

Dans le secteur de la restauration, les concepteurs utilisent surtout le polyester et le coton. Le premier, parce qu’il s’agit de la fibre synthétique la plus fabriquée au monde. Ultra résistante, elle ne rétrécit pas au lavage, se lave à 40°C et ne s’enflamme pas. Le second, car il s’agit d’une fibre naturelle, agréable à porter et hypoallergénique.

Aujourd’hui, de plus en plus de restaurants utilisent la laine polaire. Textile révolutionnaire, elle est conçue à base de plastiques recyclés. Elle a la capacité de laisser respirer la peau.