Sélectionner une page

La phobie du dentiste peut mener à une certaine négligence de la santé bucco-dentaire. Pourtant, les traitements dentaires sont nécessaires pour empêcher les complications infectieuses. Pour surmonter la peur de certains patients, il existe des solutions efficaces pour transformer les phobies en un véritable moment de soins dentaires.

Sédation par inhalation

Aller chez le dentiste est synonyme d’une véritable angoisse pour certaines personnes. Voilà pourquoi, les patients anxieux trouvent toujours des arguments pour repousser leur rendez-vous chez le cabinet dentaire. Pour vaincre la peur des patients pendant le soin des dents, les chirurgiens dentistes proposent ce qu’on appelle la sédation par inhalation de gaz. C’est un procédé qui consiste à faire respirer un gaz sédatif appelé mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote ou MEOPA. Fiable et sure, cette technique approuvée par l’Union française pour la santé bucco‐dentaire permet de réaliser des soins dentaires sous sédation consciente sans aucun effet secondaire. Efficace entre 3 à 5 minutes, cette sédation transporte le patient en état de conscience modifié mais sans dormir. Il reste ainsi en contact verbal avec le chirurgien et toute son équipe. Depuis son utilisation au sein de la dentisterie, cette méthode a fait ses preuves. Au fil du temps, certains patients souffrant de la stomatophobie se sont réconciliés avec les cabinets dentaires pour une hygiène dentaire optimale.

Hypnose : une méthode douce pour surmonter la peur

Si la technique de MEOPA a su convaincre pas mal de patients, l’hypnose est également une méthode efficace pour soigner les dents. Douce et relaxante, l’hypnose est destinée surtout aux personnes stressées face à un praticien. Elles sont angoissées mais elles ne sont pas phobiques à l’idée de se mettre sur le siège de soin. Une fois le patient bien installé, le dentiste lui demande de fermer les yeux et se laisser porter par sa voix pour voyager dans un autre univers. Le but principal de ce procédé est de donner un coup de pouce à la personne pour une détente absolue durant les soins des dents (carie et gencives). De cette manière, le patient ne pense pas à sa phobie et ne ressent même pas les piqûres. Tous les dentistes ne sont pas autorisés à faire l’hypnose. Seuls les chirurgiens formés peuvent pratiquer cette méthode douce pour soulager ceux qui ont du mal à se relaxer pendant les soins dentaires. En cas de nécessité, le chirurgien dentiste peut toujours effectuer une anesthésie locale, voire une anesthésie générale.

Autre technique : la prévention

Si le patient n’est pas convaincu par la méthode de sédation par inhalation ou encore par l’hypnose, la dernière possibilité est de lui parler d’une prévention plus approfondie. Cet axe d’intervention concerne principalement des conseils sur-mesure concernant la santé dentaire notamment les différentes techniques de brossage, l’arrêt du tabac ou encore le détartrage. Quand le patient est conscient de toutes les maladies qui peuvent survenir, il améliore l’hygiène buccale afin d’éviter de prendre rendez-vous chez le médecin dentiste. Toutefois, il est nécessaire de se faire soigner les dents pour traiter les caries et avoir une bonne hygiène bucco-dentaire.

Le soin par l’image

Pour aider le patient phobique à se décontracter lors d’un traitement dentaire, certains dentistes utilisent la pédagogie par la vidéo. Ce n’est pas une méthode courante certes mais son efficacité est concrète. En effet, ce système de soin permet aux patients de se relaxer face à la peur du chirurgien en utilisant des images. Le principe est simple : le patient peut suivre étape par étape le déroulement de l’intervention dentaire. Il observe tout avec un miroir et un écran tactile. Cela permet de dissiper temporairement sa crainte face au dentiste. Lorsque cette méthode ne rassure pas le patient, le dentiste peut utiliser un gaz hilarant qui assure une relaxation totale.