Comprendre le cycle menstruel pour vivre ses règles sereinement

Pour les femmes, le cycle menstruel détermine le cycle de la reproduction. Il est possible que ce cycle soit perturbé par les variations hormonales et ce jusqu’à la ménopause. Ce qui provoque des symptômes variés comme les troubles menstruels, les règles douloureuses, les crampes, les nuances de couleur et d’autres encore. C’est pourquoi, il est important de comprendre les phénomènes qui régissent le cycle menstruel chez les femmes. En effet, les règles sont caractérisées par les saignements mensuels par voie génitale. Elles commencent généralement à partir de 13 ans et reviennent tous les 28 jours. La couche interne de l’utérus appelée endomètre est détruite lorsqu’il n’y a pas fécondation. A l’évacuation, les saignements peuvent être abondants ou non en fonction de chaque cycle. Il est à savoir que c’est l’ovaire qui produit les ovules et les hormones qui développent l’endomètre. L‘œstrogène garantit le développement de l’épaisseur de l’endomètre pour favoriser l’ovulation. Quant à la progestérone, elle assure la réception de l’œuf fécondé dans l’utérus. En absence de fécondation, le taux hormonal chez les femmes diminue, ce qui provoque les règles. Un cycle menstruel débute le premier jour des règles et prend fin la fin la veille du premier jour de la menstruation suivante. Bien que la durée du cycle varie d’une femme à une autre, il est important de bien déterminer la durée de celui-ci pour connaître la période d’ovulation.

Pourquoi il-y-a-t-il une variation de couleurs pendant les règles ?

Les situations hormonales ainsi que les troubles menstruels provoquent des signes plus ou moins marquants chez les femmes. Si certaines rencontrent des douleurs pelviennes, d’autres font face à des vomissements et des nausées durant la période des règles. Les menstruations peuvent également être source de saut d’humeur et de prise de poids. L’essentiel est de bien comprendre son cycle, car chaque cycle est unique chez la femme. En outre, le changement de couleurs du flux menstruel indique des symptômes variés : cycle irrégulier, grossesse, etc.

Pendant les premiers jours de la menstruation, la couleur des règles est proche du marron, voire du noir. Elle est provoquée par la destruction de la muqueuse utérine et de l’épaisseur du sang. En effet, le saignement de couleur marron peut être aussi dû au phénomène de l’oxydation. Lorsque le sang est en contact avec l’oxygène, sa couleur devient brunâtre. Les règles abondantes de couleur marron peuvent ainsi indiquer la fin du cycle menstruel et le retour de couche.

Les nuances de rouge dépendent de l’abondance des flux de chaque femme. Le rouge vif caractérise le début des règles. La couleur devient plus foncée à partir du deuxième ou du troisième jour. Lorsqu’il y a présence de caillot de sang, la couleur des règles peut virer au rouge foncé. Il s’agit de la coagulation sanguine. Rien d’inquiétant lorsque les caillots ne grossissent pas.

Que signifient ces différentes déclinaisons du rouge ?

La couleur des règles d’une femme indique des informations sur sa santé. En effet, le sang peut changer de couleur plusieurs fois au cours du cycle menstruel. Il est important de comprendre la signification de chaque couleur pour bien connaître son corps.

Les règles de couleur noire indiquent l’oxydation du sang à sa sortie de l’utérus. Il est en de même pour le marron et le rouge foncé. Toutefois, il est essentiel de bien remarquer les détails car le sang noir peut dévoiler la présence de blocage à l’intérieur du vagin. Dans ce cas, il s’accompagne d’autres symptômes tels que la fièvre, une odeur désagréable et d’autres.

Lorsque le saignement a une couleur rouge vif, il indique un sang frais et un cycle régulier. Selon chaque cycle, la couleur des règles peut être rouge vif au début et devenir foncé vers la fin. Lorsqu’il y a des tâches inhabituelles, pensez à consultez un médecin. Ces symptômes peuvent indiquer une grossesse, une infection vaginale ou encore la présence de fibromes.

Les règles deviennent roses lorsqu’elles sont mélangées avec le liquide cervical. La couleur rosée est due notamment à l’utilisation de protections ou contraceptifs hormonaux, faisant diminuer le niveau d’œstrogènes dans le corps. Elle peut également être provoquée par des sécrétions vaginales suite à un rapport sexuel.

Le saignement de couleur orange est souvent signe d’une infection. Il est accompagné par des démangeaisons vaginales avec une mauvaise odeur. Toutefois, il est nécessaire de consulter un gynécologue en cas de doute. Certaines femmes présentent également un saignement gris et nécessitent un avis médical rapidement.