La méthode de désinfection UVC ne nécessite pas l’utilisation d’un produit chimique. Contrairement aux UVB et UVA, les UVC solaires sont plus courts (une longueur d’onde entre 100 et 280 nm). La plupart du temps, ces rayons ultraviolets se font absorber dès leur passage au niveau de la couche d’ozone. Dans l’air, ils sont donc en très faible quantité. Plus la longueur d’onde d’un rayonnement solaire est courte, plus il est potentiellement dangereux pour la santé. Toutefois, utilisés à bon escient, les rayons UVC offrent divers avantages.

 

Le principe de la désinfection UVC

Un expert désinfection UVC utilise les rayons UV pour empêcher les organismes pathogènes de se développer. Ces derniers sont composés d’ARN ou d’ADN qui leur permettent de se répliquer.

Exposées aux rayons UVC en quantité importante, les bactéries vont être incapables de se reproduire. C’est pour cela que le pouvoir de rayonnement de l’UV est utilisé comme méthode de désinfection dans divers domaines. De nombreuses entreprises exploitent les propriétés de ce type de rayon ultra-violet pour les proposer aux professionnels et particuliers en tant que moyen de décontamination ou de désinfection.

 

Désinfection de la surface et de l’air

Dorénavant, il est possible de désinfecter l’air et les surfaces par rayonnement UV. L’expert désinfection UVC sur ce site utilise un dispositif conçu à cet effet. Il absorbera l’air présent dans la pièce pour nettoyer et décontaminer avant de le libérer de nouveau. Personne ne doit se trouver dans la pièce au moment du traitement.

Les dispositifs de désinfection de l’air et des surfaces peuvent être mobiles ou fixes. Ils éliminent 99,9 % des microbes et évitent ainsi toute forme de contamination par inhalation.

 

Traitement de l’eau par désinfection UVC

Les protozoaires et les virus nocifs qui sont présents dans l’eau sont rapidement rendus inactifs grâce aux longueurs d’onde germicides de l’UV. Ce principe permet la potabilisation de l’eau et porte ses fruits dans la lutte contre la typhoïde et le choléra. Contrairement à la désinfection de l’eau à partir de produit chimique, l’utilisation des UV issus des rayonnements du soleil est beaucoup plus naturelle. Elle ne laisse aucun produit chimique et offre à l’eau un rendu cristallin.

La capacité désinfectante de l’UVC permet de parvenir à bout des bactéries qui sont insensibles au chlore. Une lampe à rayonnement ultraviolet peut reproduire le rayonnement émis par le soleil. Elle est pratique pour la stérilisation et la désinfection de l’eau.

 

Stérilisation des denrées alimentaires

La stérilisation UVC élimine les champignons et les levures qui pourrissent les aliments. Un passage de quelques secondes sous une lumière intensive suffit à rendre les germes inoffensifs. L’expert désinfection UVC peut ajouter une faible dose de peroxyde d’hydrogène (3 %) au moment de la décontamination.

Cette méthode est plébiscitée dans l’industrie alimentaire pour la stérilisation des emballages : bouteilles, opercules, boîtes et sachets.

 

Précautions sur l’utilisation de l’UVC

Les dispositifs à UVC imitent l’intensité du soleil et des rayons UVC qui ont du mal à atteindre la surface de la Terre. Cependant, tout comme les UVB et les UVA, un contact prolongé avec de l’UVC sur l’épiderme est déconseillé.

Il faut quand même noter que l’utilisation des rayons UV dans le milieu hospitalier offre différents avantages. Elle se fait à travers :

  • la photothérapie qui est utilisée dans le traitement des troubles du sommeil et des cancers de la peau
  • la désinfection de la peau chez les personnes sujettes à l’eczéma atopique, en dermatologie
  • Quelques doses de rayons UV pour soigner l’ictère du nourrisson chez un prématuré.

L’absorption d’UVC soigne les lésions précancéreuses et cancéreuses. Utilisée à bon escient, elle ralentit le vieillissement de la peau dû aux radicaux libres.

 

Quand bien même l’UVC nous apporte tous ces avantages et ces bienfaits thérapeutiques, il faut toujours se protéger avec un écran solaire avant de s’exposer directement aux rayons du soleil.