L’alopécie androgénique et la calvitie sont deux phénomènes qui frappent la plupart des hommes, mais également les femmes. Pour certains, avoir une tête chauve peut constituer un complexe, pour d’autres c’est tout simplement inesthétique.

Aujourd’hui, une nouvelle technique est disponible pour ceux qui ont un problème apparenté à des pertes de cheveux. La maxigreffe 3d est une récente technique de transplantation de cheveux qui est assez similaire à la FUE. En une seule séance, la maxigreffe 3d propose des résultats satisfaisants  et assure aux patients plus de confort.

De plus, dès la sortie de la clinique, le résultat est tout à fait visible avec des cheveux bien coiffés. Cette technique offre une greffe du cuir chevelu en surface.

La maxigreffe 3d

La maxigreffe 3d est un procédé issu d’une longue étude et expérimentation des greffes traditionnelles comme la FUE. Cette nouvelle méthode se démarque par un résultat immédiat et satisfaisant et répond aux premières exigences de tout un chacun : un aspect naturel, une densité maximum, une intervention sans douleur, sans longue cicatrice, une technique moins chères, mais surtout, une seule intervention sur une même zone.

Les recherches scientifiques de confirmer qu’une « greffe concentrique » constitue un excellent procédé qui n’abîme pas le cuir chevelu et qui favorise une repousse de 6 fois plus de cheveux. En effet, la technique maxigreffe 3d répond entièrement à ces conditions.

Maxigreffe 3d : avantages

Maxigreffe 3d est une nouvelle technique qui permet une meilleure transplantation des cheveux par rapport à la méthode FUE. Comme son nom l’indique maxigreffe 3d signifie maxi greffe « triple densité ». Ainsi, la méthode:

  • Permet une injection de manière très dense de plus de 3 600 follicules souls le cuir chevelu, et ce, sur une même zone et en une seule séance
  • Permet d’avoir jusqu’à 3 600 cheveux avec 600 greffons de 5 à 6 cheveux à la fois
  • Permet une intervention sans longue cicatrice et sans douleur

Avec la maxigreffe 3d, les résultats sont définitifs :

  • Avec des cheveux fins très serrés pour la ligne avant
  • Pas de bosses et de creux issus de la greffe de la peau des greffons, parce qu’elle ne greffe pas la peau des greffons
  • Une possibilité de greffer une ligne avant verticale serrée

Cette nouvelle technique est idéale pour les petits budgets, les cheveux frisés, crépus, clairs ou blancs, une zone donneuse faible, les cheveux fins, les femmes, les cheveux longs et les grandes surfaces.

Maxigreffe 3d : l’intervention

La méthode maxigreffe 3d présente un protocole similaire à la technique de la FUE. Elle utilise un « punch rotatif de 2 mm » destiné au prélèvement des follicules. Sa technique d’intervention a, en revanche, été repensée et logiquement révisée dans son ingénierie afin de maximiser sa non-agression (sans cicatrice et sans douleur), notamment dans ses résultats.

Par le fait de la transplantation des follicules dans leur goutte de graisse de l’absence de la greffe de l’épiderme du cuir chevelu en surface, les cheveux ne sont pas atrophiés. Ce qui évite l’aspect du « foin » : cheveux torsadés incoiffables, fins. Avec la maxigreffe 3d, les cheveux repoussent directement avec les qualités des cheveux prélevés, soit 6 fois plus nombreux que dans la FUE et 3 fois plus que dans la « bandelette ».

Avant d’entamer l’intervention chirurgicale, l’aseptisation du patient est réalisée au niveau du cuir chevelu et de la peau. Ensuite, le patient ingurgite un cocktail hypnotique pour qu’il puisse dormir pendant l’opération. Le chirurgien lui injecte, ainsi, une anesthésie locale. Ce dernier effectue un rasage de la zone à prélever.

Tout au long de l’intervention, les risques de saignement sont minimes. La maxigreffe 3d est spécifique par le fait que la peau des greffons reste à la surface d’incision et tombent après 15 jours sans cicatrice ni trace.