En France, 15 % des personnes malentendantes sont équipées d’appareils auditifs… Un chiffre très peu quand on sait que le nombre de personnes souffrant de trouble de l’audition dans ce pays est d’environ 6 millions. Cela est encore plus paradoxal lorsqu’on se rend compte que grâce aux progrès technologiques, les appareils auditifs sont de plus en plus performants. À cet effet, avez-vous vous besoin d’un appareil auditif ? Voici ce qu’il faut savoir afin de faire un choix esthétique, adapté et à la pointe de la technologie.

Les différents types d’appareils auditifs

Quelle audioprothèse choisir ? Le choix de votre audioprothèse est fonction de votre gout, de vos moyens et surtout de votre degré de surdité. À ce titre, on distingue trois grandes familles d’audioprothèse :

  • les contours d’oreille BTE ;
  • les contours à écouteur déporté RIC ;
  • les intra-auriculaires.

Les contours d’oreille BTE

Le contour d’oreille BTE est assurément l’appareil auditif le plus vendu du marché. À lui seul, il représente 8/10 des audioprothèses utilisées. En effet, cette audioprothèse n’est peut-être pas la plus esthétique, mais elle offre néanmoins une bonne écoute. Elle est surtout réservée aux personnes âgées et personnes ayant un niveau de perte auditive sévère ou profond. Composé de deux parties (le contour qui se place derrière le pavillon de l’oreille et l’embout qui s’introduit dans l’auriculaire), cet appareil auditif n’est pas discret.

Les contours à écouteur déporté RIC

Considérés comme un compromis parfait entre les contours et les intra-auriculaires, les contours à écouteur déporté sont des audioprothèses plus discrètes que les contours. Leur second avantage est qu’ils consomment moins que les intra-auriculaires et sont adaptés également aux personnes souffrant d’une large plage de pertes auditives (légère à sévère).

Les intra-auriculaires

Aujourd’hui, c’est le nec plus ultra en matière d’audioprothèse. Ils sont de plus en plus demandés en raison de la bonne discrétion qu’ils procurent. En effet, les appareils auditifs intra-auriculaires s’incrustent complètement dans l’oreille comme le laisse bien imaginer leur nom. Recommandés aux personnes souffrant d’une perte auditive légère à moyenne, ils se conçoivent après une prise d’empreinte de l’oreille, ce qui leur permet d’être un appareil sur mesure et très discret. D’un point de vue esthétique, c’est le meilleur !

Les nouvelles tendances d’appareils auditifs

En ce XXIe siècle, choisir son appareil auditif, c’est faire preuve d’une grande lucidité. En effet, dès lors que vous êtes malentendant, il est impérieux que vous vous appareilliez afin de garantir une bonne ambiance autour de vous. Ainsi, quoi de mieux que de faire tendance en optant pour une audioprothèse connectée ? Aujourd’hui, la tendance est d’avoir un appareil qui puisse à la fois servir pour entendre, pour écouter de la musique ou pour prendre des appels. Génial n’est-ce pas ? Les nouveaux appareils auditifs sont des audioprothèses compatibles avec les smartphones. On parle alors d’appareils auditifs sans fil. La plupart sont compatibles avec les iPhone lorsque vous utilisez l’application mobile MyControl. Néanmoins, pour les portables sous le système Android, un accessoire Streamline Mic devra être nécessaire.

Souffrir de surdité ou être malentendant n’est pas une fatalité. Mais, le crime serait alors de ne pouvoir prendre soin de sa propre santé en s’appareillant. À cet effet, n’hésitez pas à voir un audioprothésiste dès lors que vous sentez les prémices d’une surdité.