Le piercing représente un look très en vogue actuellement. Des stars de tout âge en portent de plus en plus, indépendamment de leur sexe. En dépit de son indéniable succès, cet accessoire reste encore victime de certains stéréotypes pour le moins étonnants. Découvrez dans cet article quelques-uns de ces clichés relatifs au piercing.

Le piercing, un bijou exclusivement réservé aux jeunes

Le port du piercing représente un style de vie. Ce look se retrouve généralement chez les adolescents. À cette tranche d’âge, ils ne disposent souvent d’aucun engagement professionnel et n’aspirent qu’au bonheur. Ils n’hésitent donc pas à poser des piercings à la convenance. Cela constitue pour eux un moyen de se distinguer des autres et de se faire remarquer. Un phénomène identique s’observe également dans l’univers des stars. À l’instar des jeunes, ces derniers éprouvent un besoin de reconnaissance et recourent généralement à la mode pour mettre en avant leur image personnelle. Par contre, les piercings se retrouvent très peu chez les adultes. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils n’apprécient pas ces accessoires ! Leur réticence s’explique souvent par les contraintes professionnelles. Certes, aucune règlementation n’interdit le port de piercing dans les lieux de travail. Mais, les personnes actives restent bien conscientes qu’elles doivent oublier ce look lorsqu’elles doivent se rendre dans leur entreprise. Certains individus attendent donc patiemment l’âge pour la retraite pour vivre pleinement leur passion. À l’instar des adolescents, ils n’hésitent pas à multiplier les piercings. Et ce style leur réussit plutôt bien ! Ainsi, de nombreuses femmes du troisième âge arborent de plus en plus fièrement un piercing lèvre. Cela les rend plus belles et plus séduisantes. Elles ont l’impression de retrouver une seconde jeunesse et ne laissent personne indifférent.

La perforation, un jeu d’enfant

Peu d’individus se rendent véritablement compte du sacrifice consenti par les passionnés de piercing. En effet, le bijou doit passer par un orifice. Cela peut se réaliser à l’aiguille ou au pistolet. La première méthode reste la plus sécurisée. Cela vous préserve des risques de contamination et de complication. Peu importe l’outil utilisé, vous ressentirez une vive douleur. Mais, rassurez-vous ! Vous n’allez pas en mourir ! La plaie générée devrait disparaître au bout de quelques semaines. Les orifices du lobe de l’oreille et du nombril se révèlent les moins désagréables. Vous devez vous montrer un peu plus courageux pour les piercings au niveau des sourcils, des lèvres, de la langue et des fosses nasales. Les perforations des parties intimes restent les plus douloureuses.

L’eau oxygénée pour une cicatrisation rapide de la plaie

De nombreux professionnels recommandent l’usage du peroxyde d’hydrogène pour une guérison rapide de la blessure générée par la perforation. Mais, les avis sur cette substance restent assez partagés dans l’univers scientifique. Certains spécialistes s’en tiennent à la liste des médicaments basiques de l’OMS. Cette institution faitière recommande plutôt la chlorhexidine, l’éthanol et la povidone iodée. Le premier antiseptique mentionné demeure le plus utilisé. Bien évidemment, cela s’explique par son efficacité éprouvée en médecine dentaire.